Psychologues – Psychothérapeutes accrédités

CÉLINE LEVASSEUR, psychologue (thérapie individuelle adulte)

Je suis psychologue clinicienne pour une clientèle adulte depuis plus de vingt cinq ans. Ma formation de base est d’orientation humaniste et psychodynamique. Dans les dernières années,  je me suis intéressée à l’approche cognitivo-comportementale de troisième vague (pleine conscience et auto-compassion) et j’ai reçu une formation comme instructeur en Mindful Self-Compassion (MSC) dispensée par le Center for Mindful Self-Compassion, University of California San Diego.

Je peux travailler plusieurs problématiques telles que la dépression, les troubles anxieux, les problèmes d’estime de soi, d’affirmation de soi, de trouble du sommeil, de situations de deuil, de séparation, de difficultés amoureuses, de situations de transition de même que les problématiques psychologiques en lien avec des problèmes de santé. J’ai aussi développé une expertise dans l’intervention pour des problèmes d’épuisement (burnout) et les problématiques liées au stress.

Pour moi, le travail de psychothérapie est une collaboration entre la personne qui consulte et l’intervenant. La relation de confiance et le soutien du thérapeute sont essentiels pour favoriser le changement. Ils sont au cœur même du travail thérapeutique. Et bien que la souffrance trouve souvent ses sources dans l’histoire personnelle de la personne  et que nous l’explorons, la réparation et la guérison, elles, s’actualisent  dans le présent afin de reconstruire un avenir meilleur.

Depuis quelques années, j’anime des Ateliers de réduction de stress par la méditation pleine conscience (Mindfulness) qui s’adresse à un public élargi et une autre formation, Pleine conscience (Mindfulness) et auto-compassion: applications thérapeutiques, s’adressant spécifiquement aux professionnels de la santé (psychologues, médecins, infirmières…). Cette dernière formation est accréditée par l’Ordre des Psychologues en tant que formation continue pour les psychologues et les psychothérapeutes accrédités. L’approche de pleine conscience (Mindfulness) et de compassion/auto-compassion s’inscrit dans la troisième vague des thérapies cognitivo-comportementales et dans le courant de la psychologie bouddhiste contemplative. Pour en savoir davantage sur ces ateliers, consultez l’onglet Nos services de ce site.

En 2003, j’ai créé le Centre de Psychologie de la Rive-sud en réponse à une demande croissante des besoins en psychologie sur la rive-sud de Montréal.

 

SUZANNE PERRON, psychologue (thérapie individuelle adulte)

30 ans d’expérience auprès de personnes souffrant de diverses manières : dépression, mal de vivre, perte d’estime de soi, deuil, séparation, angoisse, attaques de panique, obsessions, phobies. Cette souffrance a besoin d’être parlée et d’être écoutée sans contraintes et sans jugement pour y donner un sens et pour être apaisée.

Je pratique principalement auprès des adultes et des personnes âgées.

 

ANNIE-CLAUDIE CANUEL, psychologue (thérapie individuelle adulte, enfant et adolescent)

 

CYNTHIA TURCOTTE, psychologue (thérapie individuelle adulte, enfant et adolescent)

Je suis psychologue, membre de l’Ordre des Psychologues du Québec depuis 2001, et détentrice d’une maîtrise en psychologie spécialisée auprès des enfants et adolescents et d’un doctorat recherche/intervention en psychologie de la santé auprès d’une clientèle adulte de l’Université de Montréal. Mon approche intègre à mes interventions les orientations psychodynamique, systémique et cognitivo-comportementale de la troisième vague. J’ai recours au besoin à l’entretien motivationnel et aux méthodes de relaxation. De plus, je suis formée à la pratique de la pleine conscience appliquée à la psychothérapie. J’ai aussi pratiqué en milieux hospitaliers où l’intervention visait à soutenir la motivation et l’adhésion au traitement chez des personnes vivant avec des problèmes chroniques de santé physique ainsi qu’à accueillir et traiter la détresse psychologique associée.

J’offre des services de psychothérapie individuelle auprès des adultes, jeunes adultes et personnes âgées, et aussi auprès des enfants d’âge préscolaire et scolaire, adolescents et leurs parents. Je rencontre dans ma pratique clinique diverses problématiques telles que l’anxiété, le stress, les crises de panique, l’épuisement (burnout), la dépression et les difficultés d’adaptation, les troubles alimentaires, les problèmes relationnels (avec les pairs, au travail, avec des membres de la famille, dans la vie amoureuse), les difficultés de gestion des émotions, les problèmes d’affirmation de soi, les troubles de sommeil et les deuils.

Selon moi, la psychothérapie est un processus thérapeutique qui s’appuie sur les objectifs du client en termes de changement. Ce processus peut permettre une démarche d’accueil et de soutien dans des temps difficiles, peut favoriser l’identification et la compréhension de la souffrance et de la détresse, puis mener à l’élaboration de stratégies adaptatives qui font du sens pour la personne. 

 

SOPHIE AIDAN, psychologue (thérapie individuelle adulte, enfant et adolescent – guidance parentale – évaluation affective et intellectuelle enfant et adolescent)

Psychologue clinicienne et membre de l’Ordre des Psychologues du Québec depuis plusieurs années, j’offre des services spécialisés aux adultes, aux enfants d’âge pré-scolaire et scolaire, aux adolescents et aux parents.

Diplômée en psychologie de l’université du Québec à Montréal, mon approche théorique et thérapeutique est essentiellement d’orientation psycho dynamique/analytique mais j’ai souvent recours à d’autres approches (essentiellement systémique et cognitive de la troisième vague) afin de m’adapter aux diverses difficultés rencontrées et aux besoins de chacun.

La durée de la psychothérapie dépend du motif de consultation, de la situation présentée, de la motivation de la personne, de son entourage et des objectifs visés, ainsi que de la fréquence des consultations. Pour certains quelques rencontres peuvent suffire et répondre aux besoins; pour d’autres un suivi à moyen ou long terme sera nécessaire.

Problématiques fréquemment rencontrées chez les adultes : problème relationnel, épuisement professionnel, troubles anxieux, phobies, paniques, trouble de l’humeur, relations amoureuses, séparation/divorce, orientation sexuelle.

En ce qui concerne les suivis pour enfants, j’ai aussi été formée, entre autres, à l’évaluation et à la thérapie par le jeu auprès de l’Institut de formation par le jeu de Michel Bossé. J’ai œuvré pendant plusieurs années en pédopsychiatrie à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont puis à l’hôpital Charles Le Moyne, tout en conservant une pratique privée. 

Problématiques fréquemment rencontrées chez les enfants: problème relationnel parent-enfant, problématique anxieuse (peur, timidité, traits dépressifs, phobies…), difficultés scolaires, difficultés de socialisation (conflits, estime de soi…), situation particulière (deuil, séparation des parents, famille recomposée, annonce diagnostic (TDAH…).

Fort de ces expériences, je consacre désormais mon temps entre ma pratique privée et une charge de cours sur le développement affectif de l’enfant à l’Université Teluq.

 

JOHANNE BERGERON, psychologue (thérapie individuelle adulte, thérapie conjugale, évaluation psychologique)

J’exerce la thérapie individuelle en français et en anglais depuis une vingtaine d’années. J’ai acquis mon expérience clinique au sein de différents milieux (pratique privée, service de consultation psychologique universitaire, programmes d’aide aux employés, CLSC). J’interviens auprès d’adultes et jeunes adultes pouvant être issus de différentes communautés culturelles au niveau de problématiques variées telles que, anxiété, dépression, bipolarité, insomnie, gestion du stress, épreuve personnelle, transition de vie,  stress post-traumatique, expériences reliées à une perte, manque d’estime de soi, situations de crise, suicide, épuisement professionnel, difficultés reliées au travail, gestion d’un arrêt ou retour au travail, divers problèmes de santé incluant les maladies chroniques, périnatalité, questionnements identitaires et existentiels, habitudes de vie, comportements potentiellement dommageables, problèmes relationnels, relations amoureuses, rupture, violence conjugale.

J’intègre aussi à ma pratique la thérapie conjugale. Les problématiques pour lesquelles je peux offrir des services sont principalement : désir d’enfant et infertilité, infidélité, bris de communication, insatisfaction conjugale, questionnement quant à la continuité ou non de la relation, famille reconstituée.

Ma vision de la psychothérapie s’inscrit essentiellement au niveau des approches cognitivo-comportementale et humaniste. Avec l’expérience et la formation continue, ma pratique a évolué en intégrant des modalités thérapeutiques issues d’autres écoles de pensée reconnues en psychologie, ce qui peut amener une réponse plus satisfaisante aux besoins manifestés. L’évaluation psychologique initiale permet de déterminer le type d’orientation ou d’intervention à privilégier en fonction de la situation présentée et des attentes. La démarche peut être à court, moyen ou plus long terme.

Notons que parmi les bénéfices souvent observés liés à la consultation psychologique, nous pouvons retrouver entre autres : soulagement de symptômes ou de la souffrance éprouvée, qualité de vie améliorée, diminution des conflits et relations plus harmonieuses, réduction du stress vécu, choix affirmés, estime de soi rehaussée, accompagnement dans un processus de deuil, paix avec un passé difficile pour un présent davantage investi, nouveau sens à sa vie, acquisition de moyens concrets pour mieux composer avec des situations et émotions difficiles, pistes de solutions pour sortir d’une impasse ou résoudre un problème qui paraît insoluble, diminution de l’impact négatif d’un problème de santé, augmenter ses chances de succès dans l’atteinte d’un objectif personnel ou professionnel.

 

MICHEL LOYER, psychologue (thérapie individuelle auprès d’adultes et des personnes du 3e âge)

M. Loyer est membre de l’Ordre des psychologues du Québec depuis 1987. Il a travaillé de nombreuses années en recherche évaluative à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (anciennement l’Hôpital Louis-H. Lafontaine), ainsi qu’à l’Institut de cardiologie de Montréal, sur des problématiques telles le suicide, la schizophrénie, le trouble bipolaire, la dépression. Son expérience l’a amené à développer des habiletés particulières auprès de personnes, et de leurs proches, souffrant de maladies mentales sévères et persistantes. M. Loyer a de plus œuvré comme psychologue clinicien pour un programme d’aide aux employés et comme coordonnateur clinique pour une firme de réadaptation psychosociale dans la gestion des arrêts de travail (invalidités) pour cause de maladies mentales ou de difficultés psychologiques. Enfin, il a œuvré, au cours des 12 dernières années, à la Clinique d’anxiété de Laval auprès d’adultes et de personnes du 3e âge souffrant de diverses problématiques dont le deuil, le trouble d’adaptation, le burnout, la dépression, le trouble bipolaire, ou de troubles anxieux tels le trouble d’anxiété généralisé (TAG), le trouble panique (TP, TPA), le trouble obsessionnel-compulsif (TOC), les phobies, l’anxiété sociale, l’état de stress post-traumatique (ESPT) ou le perfectionnisme excessif.

Son approche psychothérapeutique est la Thérapie Cognitive-Comportementale (TCC), intégrant des éléments de la 3ème vague en TCC, telles la thérapie ACT (thérapie de l’acceptation et de l’engagement) et la pleine conscience. L’accent est donc mis sur l’identification puis la modification des cognitions (c’est-à-dire les pensées, les croyances et les interprétations) et des comportements qui initient ou maintiennent les difficultés ou les problèmes et qui engendrent la souffrance. Une grande importance est accordée au vécu événementiel et émotionnel de la personne puisque les événements de vie ont un impact sur les pensées et les comportements, pouvant ainsi avoir un lien avec la souffrance ou les difficultés actuelles.

Ses interventions sont habituellement à court et moyen terme. La durée des psychothérapies varie selon les cas, mais se situe généralement entre 3 et 12 mois. Par la suite, les rencontres peuvent êtres occasionnelles ou ponctuelles selon la demande ou les besoins.

 

CAROLINE LAVOIE, travailleuse sociale, psychothérapeute accréditée (consultation familiale, de couple et individuelle,  adulte et adolescent) et médiatrice familiale accréditée (avec engagement)

Je suis titulaire d’une maitrise en travail social clinique (MSW) de l’Université McGill. Je suis membre de l’OTSTCFQ et je possède un permis de psychothérapeute délivré par l’OPQ. Je suis médiatrice familiale accréditée par l’AMFQ (avec engagement).

Les problématiques rencontrées pouvant nécessiter des consultations familiales : problème relationnel parent-enfant, recomposition familiale, deuil, dépendance, trouble de comportement, difficulté d’adaptation, trouble anxieux, dépression, trouble alimentaire, etc. Les consultations familiales visent tout d’abord l’acquisition d’une meilleure compréhension de la dynamique famille et la nature des liens affectifs pour être en mesure de donner un sens aux difficultés vécues. Les objectifs des rencontres peuvent être : l’expression des émotions, l’amélioration de la communication, trouver une distance/proximité plus confortable dans la relation parent/adolescent, le développement de l’autonomie, une plus grande flexibilité, etc.

Les consultations de couple peuvent répondre à différents besoins dont : une mise au point, discuter d’un malaise ou apaiser une situation anxiogène, un désir de rapprochement,  développer une communication plus saine, diminuer les conflits, connaitre l’autre  davantage, s’adapter à l’arrivée d’un enfant, etc. La création d’un climat sécurisant et de non-jugement est pour ce faire essentiel.

La médiation familiale est un processus de résolution de conflit qui permet de trouver une entente à l’amiable,  suite à une séparation ou un divorce, dans le meilleur intérêt de tous les membres de la famille. Les questions abordées, en toute impartialité, sont entre autres : le partage des biens, tous les défis reliés au quotidien des enfants, les aspects financiers, etc. 

 

FRANCESCA FIORE, conseillère d’orientation psychothérapeute

Membre de l’Ordre des Conseillers et conseillères d’orientation du Québec, détentrice du permis de l’Ordre des psychologues du Québec et possédant une Maîtrise en sciences de l’orientation de l’Université de Sherbrooke, elle exerce l’orientation professionnelle depuis 1998. Dès 2012, elle intègre la psychothérapie dans l’exercice de ses fonctions.

Clinicienne expérimentée, elle s’appuie sur une approche intégrative de troisième vague, la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT), les schémas, la psychologie positive, une grille d’évaluation psychodynamique et son expérience clinique pour établir des objectifs de traitement. Elle aide la personne à prendre conscience de ses perceptions refoulées et des moyens utilisés jusqu’à maintenant pour s’adapter à ses difficultés. Pour aller de l’avant, elle la supporte à identifier des stratégies plus saines et adaptées en l’encourageant à orienter ses choix vers une vie satisfaisante et épanouie en dépit des moments désagréables. Les ressources sont mises en valeur et elles deviennent la clé pour trouver des solutions positives et concrètes. Elle s’ajuste aux besoins de la personne en offrant un suivi de courte, moyenne et longue durée.

Une démarche de psychothérapie prend la forme de consultations individuelles, généralement à raison d’une séance par semaine. Cette démarche peut se faire en parallèle mais habituellement avant la démarche d’orientation. Les domaines de pratique clinique sont : difficultés émotives et relationnelles ainsi que les difficultés conjugales et parentales. Troubles anxieux, phobies ou panique, dépendances,dépression, épuisement professionnel,estime de soi, affirmation de soi, gestion du stress, santé psychologique au travail,ruptures amoureuses. Le service d’épuisement professionnel-burnout a comme but : retrouver la motivation et une confiance en soi ; être accompagné dans sa démarche de retour au travail. Nous identifions les sources de tensions ;observons les situations stressantes, prenons conscience de nos inquiétudes et trouvons des stratégies pour diminuer le stress ou l’anxiété. Le service d’orientation pour les jeunes et support aux parents permet : trouver des moyens pour surmonter les obstacles qui peuvent générer les états du jeune ;identifier un projet en tenant compte de soi ; outiller les parents dans leur rôle. Le jeune éprouve une perte de motivation et absence de but ; de l’indécision face à l’avenir ;une difficulté d’adaptation pouvant nuire au rendement scolaire et il veut changer sa situation ; le parent éprouve unsentiment deconfusion dans son rôle et dans les attitudes à adopter pendant cette période. Le service d’orientation en réadaptation permet de : recevoir du soutien psychologique dans le deuil face au rôle de travailleur ou d’étudiant ; être accompagné dans sa démarche de reconstruction identitaire ; définir un pronostic d’employabilité ; favoriser l’adaptation au travail ou aux études en vue du maintien dans le milieu. Le service d’orientation professionnelle pour adultes permet : spécifier le projet professionnel qui correspond le mieux à sa personnalité ; élaborer un bilan de ses compétences ;tracer un plan d’action facilitant son insertion professionnelle. Le service de gestion de carrière s’adresse à ceux éprouvant de la difficulté à concilier travail et vie professionnelle, éprouvant un manque de motivation, vivant des relations tendues et de l’insatisfaction au travail ; se sentant fatigués, anxieux ou découragés. Ce service consiste à : réorienter sa vie professionnelle ; vivre une transition de carrière. Le service retraite et projet de vie, l’avant et l’après. Consiste àêtre accompagné dans cette transition, de se donner un sens à la vie en tenant compte de son parcours antérieur ; planifier des projets stimulants correspondant à ses besoins.